Ok, j'admet que le titre n'est pas forcément aproprié, mais suite au bide de mon précédent post (qui, je vous l'accodre ne méritait pas un prix pullitzer pour autant) je me vois contraint de rendre mes titres accrocheurs... :)

 

Donc voila, il y'a peu, crise de la 22aine (ca existe?) ou nostalgie, je ne sais pas, mais j'ai ressorti ma guitare du confin de mon placard.  Et je m'eclate. Bon, aprés avoir constaté que je savait toujours jouer "come as you are" des dieux Nirvana (kurt est toujours avec nous, sisi!) et ainsi constaté que je savais plaquer quelques accords, j'ai decidé de voir un peu plus en profondeur.

Donc voila, à part ca, europa, une petit deep purple, et lily was here, que je sais jouer a un niveau reflexe (vous savez comme quand on se brule, sans reflechir (bouh, j'ai fait trop de neurobio, berk...)

Enfin, donc je me susi dis, prenons une table tout ce qu'il y'a de plus simple. J'ai nommé Francis Cabrel. Alors oui, je vous vois crier d'ici au grand has been etc, mais que neni. J'ai (re)decouvert que derriere le carricatural personnage se cachent de trés belles chansons. Et des magnifiques paroles.

Bon, je vous l'accorde, ecouter sa discographie en boucle peut peut-être nuire a la santé, mais il n'empêche qu'à doses homéopatihiques, c'est trés appréciable.

 

Voila voila, bon j'ai mal aux doigts...

 

pour vous servir,

sqm